Bye Big Boss

Faites ce que vous aimez le plus et gagnez plus

Ajoutez votre titre ici

 

Le manifeste de ByeBigBoss, c’est pour toi toi si tu veux créer le business qui te ressemble !

Tu le sais, Internet est un incontournable, partout dans le monde. Internet fait partie de nos vies. Et tu sais aussi que c’est une formidable place de marché.

Mais ce que tu dois absolument savoir, c’est que le plus gros marché d’internet c’est le « savoir ». Autrement dit l’information et la formation. Pas la formation par l’institution X ou Y, mais le partage du savoir de chacun. C’est à dire, ce que tu connais et ce que tu as expérimenté.

C’est une excellente nouvelle.

Et voici la seconde bonne nouvelle, tu peux créer ton entreprise sur le web pour quelques dizaines d’euros seulement.

Une de plus ? Tu vas trouver toutes les ressources dont tu as besoin sur Internet, justement.

Ce que tu dois réaliser avant tout, c’est que internet c’est un ensemble de sites et uniquement cela. Des gros, très gros même – Google, Facebook, etc. – et (tu l’as deviné) des moyens et des petits. Mais la magie c’est que petit n’est pas synonyme de peu ou pas rentable, au contraire.

1Blog1Business… tu en est là, alors bienvenue !

Je te partage ma vision de la création de business internet. Cela fait bientôt 30 ans que j’ai créé mon tout premier site – avec les moyens de l’époque… Soit, pas grand-chose. J’ai suivi et je me suis formée au fur et à mesure que le web se développait. Honnêtement, vivre en Amérique du Nord, m’a bien aidé. Ce n’est pas un mythe, les Américains sont en avance dans le marketing internet.

Le manifeste de 1Blog1Business : les 13 lois qui peuvent révolutionner ta vie (si tu es partant !)

1 – Défini ton grand pourquoi (ton Big Why). C’est la réalisation de ce grand objectif qui es ton véritable moteur. Quand je dis défini, c’est vraiment ça et pas un vague « je voudrais voyager ». Tiens, pour toi qui est arrivé jusqu’ici, je t’offre le Worbook

2 – L’esprit entrepreneur c’est : créer, croître, améliorer. Dans tous les domaines : produits, services mais aussi personnel, connaissances et compétences. Prêt ?

3 – Les limites de ta réussite sont celles que tu as créé (consciemment ou pas). Ton business en est le reflet et si tu n’es pas satisfait… fais exploser les blocages qui te tirent vers le bas !

4 – PA… c’est quoi ? Plan d’Action, tout simplement – attention, je n’ai pas dit Plan d’affaire, cela n’a rien à voir. En bref le Plan d’Affaire, tu n’en as pas besoin. Le Plan d’Action, c’est ta boussole. En 2 mots, quand tu part en vacances, tu as un plan d’action : destination, transport, logement, etc. Tout cela est prévu, préparé.

Alors si c’est bon pour tes vacances, c’est encore meilleur pour ton business !

5 – Si tu ne sais pas quel résultat tu veux obtenir, tu ne pourras jamais trouver le bon moyen d’y arriver. Pour chaque projet, utilise le schéma P / C. Pourquoi (l’objectif) ensuite vient le Comment. Évident ?

Oui, mais c’est facile de se perdre dans les « Comment ». Tous les chemins mènent à Rome… Vrai, si tu habites à Nice, tu peux y aller en train en voiture ou en avion. Et tu peux passer par Tokyo ou Papeete, mais tu arriveras , mais quand ?

6 – Comprendre le pourquoi du comment… Si tu sais exactement pourquoi un processus fonctionne, alors tu sauras toujours comment y arriver. Si tu te contente du comment faire sans comprendre la logique en arrière, tu seras toujours paumé.

7 – Si tu veux quitter ton boss, créer un site qui te fait vivre, il faut vendre. Question : est-ce que tu veux vendre ?

Vendre c’est simplement échanger quelque chose que tu as avec quelqu’un qui en a besoin. En échange il te donne un bout de papier (argent) et tu sais que cela va être bien utile pour payer le boulanger (par exemple) !

Si vendre te pose un problème, relis le paragraphe 2…

8 – Plus tu apprends, plus tu as de connaissances à partager… Plus tu as de choses à échanger, plus tu va pouvoir aider ceux qui veulent ton savoir. Le vendre, voilà tout !

9 – Tu as 2 choix pour ton business sur internet : soit tu dépends à 100 % des autres sites (Facebook, YouTube, Insta et j’en passe), soit tu dépends en premier de toi et tu te sers de ces sites en tant que service. Si tu es dépendant à 100 %, le jour où les règles changent… tu es foutus. Le jour où ils ferment, tu es encore plus foutu ! Moralité, tu n’a pas le choix, tu dois créer ton site, ton indépendance.

10 – Ta place sur le web ? Justement c’est TA place. Tu es unique. Tu trouves ça fou ? Pense tu que Stalone serait ce qu’il est s’il avait voulu être un Schwarzenegger 2 ?

Être comme tout le monde revient à n’être personne ; c’est ton « je suis » que tu dois présenter.

11 – Réalise que tu n’es ni le Figaro Magazine ni un producteur d’Hollywood. Alors quand tu écris ou quand tu fais une vidéo, ne te la joue pas, sois simplement toi.

Ceux qui se la jouent, me « gonflent » et je me demande toujours pourquoi mettre autant l’accent sur « l’emballage »…

12 – Dans le même esprit, les preuves de lifesyle (big hôtel, gros gains, etc.) ne devraient jamais t’impressionner ou te convaincre de suivre quelqu’un.

Primo, je te photoshope ça pour demain matin… Ouais

Deusio, je loue une suite ou une villa de rêve (c’est possible à l’heure) pour te faire « baver »… Si c’est ce que tu veux, c’est pas le bon endroit.

13 – La loi du moindre effort, celle-la, je l’aime. Commence par faire ce qui est facile pour toi, tu auras le temps d’augmenter tes compétences ensuite. Sinon tu va tomber dans le cercle infernal de la perfection (et de la stagnation…)